Pourquoi opter pour l’assurance dommage ouvrage particulier ?

Assurance dommage ouvrage

L’assurance dommages ouvrage est une sorte de garantie. Elle permet aux souscripteurs d’être indemnisés lors des dommages liés aux travaux de construction. La souscription de cette assurance est à la fois indispensable, mais aussi obligatoire selon la loi en vigueur. Elle offre de nombreux avantages pour tout constructeur, qu’il soit un particulier ou une entreprise en construction. Il est important d’être couvert par ladite assurance pour obtenir une réparation surtout si la responsabilité civile du constructeur est engagée.

Quelles sont les diverses assurances de construction et que garantissent-elles ?

Nombreuses assurances se cumulent au moment de la construction d’une maison : celles souscrites par le commanditaire de l’ouvrage et celles souscrites par l’entreprise constructeur. Il existe différentes assurances en matière de construction. La garantie de parfait achèvement est faite par l’entreprise. Cette assurance couvre, en effet, durant une période d’un an après la réception des travaux. Elle garantit l’indemnisation en cas de malfaçons et de défauts de conformité. Il y a aussi la garantie dommages ouvrage qui est souscrit par tout maitre d’ouvrage. Elle couvre pour une période décennale sur les dommages liés à la solidité de l’immeuble. Quant à la garantie biennale, cette forme de garantie couvre seulement 2 ans après la réception des travaux. C’est une assurance qui indemnise les dégâts liés aux défauts cachés qui ont affecté les menus d’ouvrages, comme les portes, les fenêtres, les volets, etc. Cette garantie biennale est souscrite par la société qui entreprend la construction. Ainsi, il existe d’autres assurances qui sont liées à la construction comme l’assurance tous risques chantier. Mais pour avoir plus de précisions sur l’assurance dommages ouvrage, n’hésitez pas à consulter cette page web : www.assurance-dommage-ouvrage-particulier.com

À quoi consiste une assurance dommages ouvrage ?

Construire une maison par soi-même ou engager un professionnel est un projet de toute une vie. La garantie dommage ouvrage permet de protéger ce projet. C’est une assurance obligatoire qui doit être faite par tout maitre d’ouvrage, surtout pour les particuliers qui construisent leur maison par eux-mêmes ou qui procèdent à une rénovation considérable. Il faut faire cette souscription avant le commencement des travaux stipulé dans le contrat. Autrement dit, souscrire une assurance dommages ouvrage doit être réalisé par le maître d’ouvrage avant la période d’ouverture du chantier. Une fois assurée, l’assurance entre en vigueur à la première année qui a suivi la réception des travaux. Comme son nom l’indique, cette assurance prend fin après 10 ans selon la garantie décennale souscrite par l’entreprise constructeur. En réalité, couvert par une meilleure assurance permet de protéger votre bien immobilier. Cette protection est très nécessaire surtout en cas de dégâts qui ont affecté les travaux de construction. Dans cette optique, la garantie dommages ouvrage ne s’applique pas aux dommages causés par une usure normale, à un incendie, un cyclone ou une explosion. La garantie dommages ouvrage couvre les différents risques de malfaçon du gros œuvre. Il est à préciser que cette garantie demeure valable pour les propriétaires suivants en cas de revente de la maison qui a été couverte.

Quelles garanties présentent-elles pour les particuliers ?

L’assurance dommages ouvrage qui est souscrit par le particulier couvre les dépenses liées à des défauts ou des malfaçons dont les constructeurs sont responsables. Ces constructeurs peuvent s’agir le constructeur et son équipe, l’architecte, ou l’entrepreneur qui ont exécuté à l’extension, la construction ou la rénovation de la maison. Les dommages matériels qui sont couverts par la garantie dommages ouvrage sont notamment le défaut d’isolation thermique de la structure, les défauts de structure affectant la solidité et l’intégrité de la construction, les fissures des murs qui ont causé une infiltration d’eau dans le bâtiment, l’effondrement de la toiture, l’affaissement du plancher ou du sol, ainsi que les dégâts qui entraînent un changement, un déblaiement ou réparation des travaux de construction. En général, les assurances de dommages ouvrage couvrent les dégâts mettant en péril la solidité de son habitabilité ou de la construction. Cependant, certains dégâts ne sont pas couverts par la garantie dommages ouvrage comme les accidents qui sont survenus durant les travaux comme dégâts des eaux. Le retard de livraison et les dommages que l’assuré a lui-même engendrés ne sont pas non plus pris en charge par ladite assurance.

Comment bien choisir son assureur pour la garantie dommages ouvrage ?

Pour le choix de l’assureur, il faut considérer certains paramètres pour éviter de souscrire une assurance trop élevée en matière de prix. Effectuer nombreux devis pour faire la comparaison de prix sur l’assurance dommages ouvrage est un point important. La prime d’assurance dépend de la qualité du maitre d’ouvrage, le cout global des travaux de construction ou de rénovation, la souscription d’options supplémentaires. Il est également indispensable de s’intéresser dans le détail de la formule d’assurance proposée par l’assureur et de favoriser le bon rapport qualité/prix pour avoir de meilleures garanties. Il faut être vigilant pour le tarif attractif qui peut cacher des vices. Pour trouver le bon assureur, il convient d’utiliser un comparateur d’assurance en ligne. Cette méthode est efficace et rapide pour obtenir de devis sur les assurances dommages ouvrages.

 

Qui doit souscrire une assurance décennale ?
Rénover une véranda, votre meilleure pièce de détente