Conseils pour la réalisation de travaux d’agrandissement de maison

travaux d'agrandissement de maison

Lorsqu’une famille s’agrandit, elle a besoin de plus de place. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles. Notamment, faire l’acquisition d’un nouveau terrain pour en construire une maison toute neuve ou agrandir l’ancienne. Mais comment quels travaux entamer pour un agrandissement à la hauteur de ses envies ?

Déterminer les contraintes avant d’agrandir votre maison

Bien que cela semble facile, procéder à un agrandissement de la maison, peut être difficile. Ainsi, afin de réaliser ce projet, la première consiste à identifier les contraintes. En somme, cela prend en considération l’orientation de l’environnement et du terrain, le respect des limites de propriété et les règles d’urbanisme ainsi que l’emprise disponible au sol. Ceci dit, pour connaître les charges sur les contraintes obligatoires et réaliser des travaux d’extension, il faut se diriger vers la mairie et consulter le Plan Local d’Urbanisme ou PLU. Ce processus est essentiel afin de définir les emplacements de constructibilité, la qualité du terrain, les dénivelés, la couleur de la façade ou encore le choix des matériaux.

Solliciter une déclaration préalable de travaux

Outre le fait de se conformer aux lois en vigueur, un agrandissement de la maison demande également des formalités administratives importantes. Il faut savoir que ces dernières dépendent essentiellement de la taille de sa future extension. Généralement, les documents requis sont :

  • Une déclaration préalable des travaux (un formulaire Cerfa disponible en ligne, à remettre à la mairie) s’il s’agit d’un projet inférieur à 20 m².
  • Un permis de construire (à réaliser pareillement auprès de la mairie) si la surface vivable dépasse les 150 m² ou si le plan d’extension va au-delà des 20 m².

Habituellement, pour obtenir un permis de construire, le délai d’instruction est de deux mois. Par ailleurs, si l’espace habitable est de plus de 150 m², il est recommandé de recourir à un architecte.

Les différentes solutions d’agrandissement envisageables

Pour que pour vos travaux d’extension soit réussis, plusieurs méthodes sont envisageables. Néanmoins, le choix de l’extension doit suivre les présents et futurs besoins des propriétaires, la superficie du terrain exploitable, la configuration du bâtiment existant et les exigences de la ville de son quartier. Pour les maisons en rangée, par exemple, ajouter un sous-sol peut être une bonne idée. Pour ce qui est des logements unifamiliaux, l’option à envisager serait d’ajouter un étage. Quant à ceux qui disposent d’un jardin, une extension sur un côté est la solution adaptée. Ceci étant, en cas de doute, il est conseillé de se référer à des professionnels en construction.

Le contrat dommage ouvrage, obligatoire ou non ?
Aménagement extérieur : quelques idées pour créer de l’ombre dans votre jardin