Assurance dommages ouvrage : utile pour des travaux d’extension de maison individuelle ?

La construction et l’extension d’une maison individuelle est un programme familial, dans lequel chaque niveau doit être minutieusement respecté afin de pouvoir effectuer les travaux sans encombre. De ce fait, pour mener à bien ce projet, la meilleure solution est de souscrire à l’assurance dommages ouvrage. Mais avant cette étape, il est primordial de savoir si cette assurance est avantageuse. Il faut aussi identifier les risques couverts afin que l’extension se déroule à la perfection.

L’assurance dommages ouvrage

L’assurance dommages ouvrage particulier est une assurance obligatoire pour toute personne souhaitant faire l’extension ou bien rénover une maison individuelle. En théorie cette couverture doit être souscrite avant le commencement du chantier. Dans ce cas, il faut faire appel à des constructeurs professionnels qui donnent des conseils et guident ses clients. Cette assurance dommage ouvrage se paie en une seule fois. Elle assure complètement l’ouvrage sans enquêter sur la responsabilité des constructeurs. Autrement dit, grâce à cette garantie, l’indemnisation est immédiate sans attendre la décision de la justice en cas de sinistre. L’engagement à l’assurance dommages ouvrage s’applique à toute personne responsable de l’extension de la maison. Pour plus de détails, cliquez ici.

L’assurance dommages ouvrage est-elle exigée pour des travaux d’extension de maison individuelle ?

Faire l’extension d’une maison individuelle exige la souscription à l’assurance dommages ouvrage. Le Contrat de Construction de Maison Individuelle ou CCMI est le contrat appliqué dans l’extension de maison individuelle. Selon les constructeurs, ce contrat inclue l’assurance dommages ouvrage. Cette assurance garantit la totalité des travaux et elle a l’opportunité de couvrir les éventuelles défaillances sur une période de 10 ans. L’assurance dommages ouvrage dédiée au maître d’ouvrage est en réalité une assurance obligatoire tant pour un particulier que pour un promoteur. De ce fait, assurer l’extension de maison individuelle est une étape très importante.

Quels sont les risques couverts par l’assurance dommages ouvrage travaux ?

L’assurance dommages ouvrage garantit pendant 10 ans les dommages majeurs telles que les fissures, l’affaissement d’un plancher, les menaces d’effondrement de la toiture, les infiltrations d’eau ou bien une installation électrique présentant des défauts. Elle couvre également les vices et les malfaçons menaçant la solidité de l’extension de la maison individuelle. Aussi, les dommages touchant la solidité des matériels d’équipement sont couverts, ces derniers sont indissociables de l’ouvrage. Les risques qui sont exclus de la garantie dommages ouvrage sont l’incendie, les dégâts esthétiques dus au vieillissement et le sinistre d’eau provoqué par l’oubli de la fermeture de fenêtre.

L’assurance dommage Ouvrage, une garantie complémentaire indispensable
Le socle de l’assurance Dommages ouvrage en France : la loi Spinetta