Faire une rénovation de votre parquet, comment ?

Avec le temps, il arrive que le parquet se détériore. Toutefois, cela n’est pas irréversible. Il est toujours possible de rénover son parquet. Veuiller les découvrir les étapes de rénovation de parquet dans les paragraphes suivants.

Diagnostic de l’ensemble

Le diagnostic du parquet est très important car, il permet de déterminer si une rénovation est nécessaire ou non. Dans tous les cas, la vieillesse du parquet est déjà une raison valable. Parmi les défauts d’un parquet indiquant le besoin de rénovation, il faut constater des petits trous causés par des bestioles, une mauvaise planéité ou encore des grincements. Il est nécessaire d’effectuer la rénovation par soi-même. Mais il serait judicieux de faire appel à un professionnel. Toutefois, les étapes de rénovations restent les même.

Les étapes de la rénovation de parquet

Le ponçage est la première étape à effectuer pour la rénovation de parquet. Cependant, cette étape ne concerne que les parquets à bois massif et contrecollé. Pour ce faire, il faut avoir une ponceuse à parquet, ponceuse triangulaire, bordureuse, papier abrasif, aspirateur et serpillière. Une fois cela terminé, vous aurez la possibilité de reteinter le parquet, histoire de changer un peu d’allure. Toutefois, cela n’est pas obligatoire mais la rénovation est l’occasion de le faire. La fondur, quant à elle, servira à endurcir les fibres le bois du parquet. Cela le rendra moins poreux et imperméable. C’est plus idéal pour les parquets en bois classique, dont les pins ou les chênes. La finition la plus rapide de la rénovation de parquet est la vitrification. Il faut noter qu’un parquet ayant déjà été traité à l’huile ne peut pas être vitrifié. Il vous convient alors de continuer la finition avec de l’huile. Cela provoquera un décollement du vitrificateur. Pour cela, équipez-vous de gants, d’un masque, d’un spalter, d’un rouleau et d’une perche. Autres alternatives, vous pouvez aussi huiler le parquet ou utiliser de la cire, en fonction de ce que vous avez utilisé initialement. L’huile nourrit en profondeur le bois du parquet et le rend imperméable. Pour un meilleur entretien, il serait mieux de cirer votre parquet une fois par semaine. Entre autres, il serait nécessaire de renfoncer des clous dépassant, boucher des trous avec des pattes à bois ou encore le remplacer les lames abîmés.

Faut-il recourir à un professionnel ?

L’intervention d’un professionnel garantit un travail bien fait. En effet, même si vous vous connaissez en la matière, un parquetier apportera un travail minutieux à votre parquet. Aussi, pour ne pas oublier certains détails importants et éviter les incidents, le professionnel vous épargnera de tout cela. Bien qu’elle semble facile, la rénovation de parquet nécessite un savoir-faire et de la patience.

Rénover une véranda, votre meilleure pièce de détente
Comment éviter les infiltrations d’eau dans les murs ?